La 3e édition de l'INTERNATIONAL PRIVATE EQUITY MARKET (IPEM), un véritable baromètre des tendances pour 2018 - 21 dec. 2017 - IPEM
6633
post-template-default,single,single-post,postid-6633,single-format-standard,strata-core-1.0.4,strata-child-theme-ver-1.0.0,strata-theme-ver-3.0.6,ajax_fade,page_not_loaded,wpb-js-composer js-comp-ver-5.7,vc_responsive

La 3e édition de l’INTERNATIONAL PRIVATE EQUITY MARKET (IPEM), un véritable baromètre des tendances pour 2018 – 21 dec. 2017

13:52 15 octobre in Press Releases
0

Record level of LPs set to attend third edition of The International Private Equity Market

Paris, 21 décembre 2017 – Rendez-vous exceptionnel, L’International Private Equity Market (IPEM), qui se tiendra du 24 au 26 janvier prochain à Cannes, s’emploie à alimenter la dynamique sans précédent que connaît le capital investissement en favorisant la mise en relation des acteurs internationaux du secteur. Cette édition sera en effet l’occasion de revenir sur les caractéristiques du capital investissement qui a le vent en poupe depuis 2 ans :

La poursuite d’un momentum très favorable pour le capital investissement

L’activité du capital-investissement au 1er semestre 2017 confirme les très bons chiffres enregistrés en 2016. En effet, depuis le début de l’année 2016, l’investissement en capital dans les entreprises non cotées rencontre un succès inégalé jusque-là, notamment en Europe, offrant ainsi de belles opportunités pour les sociétés du Private Equity, tous secteurs d’activité confondus. Les investisseurs participants à l’IPEM représentent près de 400 milliards de dollars », commente Gilles Barissat Président de l’IPEM. Les capitaux levés, le nombre d’entreprises accompagnées, la liquidité du marché par les cessions réalisées poursuivent d’ailleurs leur progression. » précise-t-il.

Des opportunités d’investissement plus rares ?

Avec les valorisations élevées des entreprises sur le marché, certains investisseurs s’inquiètent toutefois du niveau important et croissant de la « dry powder » qui approche 1 milliard de dollars. Ce phénomène traduit un nombre trop faible d’opportunités et génère une compétition féroce pour les actifs et une forte pression sur les valorisations. « Le retour sur investissement et l’état du deal flow pourraient être au cœur des préoccupations de l’industrie dans les mois à venir et faire évoluer les relations établies entre les GPs et LPs. » souligne Gilles Barissat.



List of companies 2019

Fill-in the information below to receive IPEM 2019 confirmed participants

Your Name (required)

Your Email (required)

Phone number (required)



Enjoy our new LP-only concierge service :

Compliance (MIFID II / US Reg.):